Nous partons vers 9h15 du gite, vers Mirabel aux Baronnies puis Mollans (direction Buis les Baronnies) pour rejoindre les gorges du Toulourenc. L’air est frais et pur, la journée est pourtant annoncée caniculaire !

Nous traversons le hameau de Veaux pour rejoindre un parking quelques centaines de mètres plus loin, avec un accès au cours d’eau.. Le temps d’enfiler le maillot et les chaussures, nous voilà dans le lit de la rivière qui chante sur fond de petits cailloux, à peine de quoi mouiller les chaussures.(photo 063) Sur les berges, des arbres, des aulnes, un chêne splendide offrent l’ombre qui sera la bienvenue dans quelques heures. Par endroits, un peu plus de profondeur,,

20 / 30 cm à peine, et des petits poissons. (photo 070 068) Remontant le courant, nous passons sous le pont, admirant au passage l’œuvre éphémère d’un artiste anonyme ! (photo 073) La rivière se resserre peu à peu, les berges lissent place à des falaises ocres et grises, sur lesquelles poussent encore quelques végétaux. Le cours d’eau « s’étroitise » encore, l’eau affleure le maillot. Nous traversons un chaos, (photo 087) succession de petites cascades et vasques plus profondes, offrant parfois des piscines naturelles ou il fait bon se régénérer ! (photo 89) Le soleil vient caresser les rochers et nos épaules.

Eau vive, toujours. La lumière danse et joue avec elle, la joie alterne entre ricochets bondissants et zones plus calmes.

Nous marchons ainsi presque 2 heures, les pieds au frais, avant que la faim nous incite à rebrousser chemin. Sur le retour, nous croisons des familles, des chiens en nombre… nous sommes heureuses d’avoir découvert cet endroit magique assez tôt dans la journée, et rentrons au gite affamées, le cœur joyeux, et des éclaboussures de soleil plein les yeux ! (photo 024)